promoteur

promoteur

promoteur, trice [ prɔmɔtɶr, tris ] n.
• 1350; fém. XVIe; bas lat. promotor
1Littér. Personne qui donne la première impulsion (à qqch.), qui en provoque la création, la réalisation. animateur, créateur, initiateur, pionnier. Les promoteurs du monde moderne. Il a été le promoteur de ce complot ( auteur) , de ce mouvement ( instigateur) .
Par ext. Cause. « Toute imbécillité [faiblesse], selon Aristote, est promotrice de l'avarice » (Montaigne).
2 N. m. Chim. Substance qui, ajoutée en faible quantité à un catalyseur, en augmente beaucoup l'activité.
(1977) Biol. Région de l'A. D. N. impliquée dans la liaison de l'A. R. N. polymérase à l'A. D. N. et qui détermine le point de départ de la transcription génétique.
3 N. m. (fin XVIe) Dr. can. Procureur d'office, tenant le rôle du ministère public auprès des juridictions ecclésiastiques.
4(mil. XXe) Cour. Promoteur immobilier : homme d'affaires qui se charge du plan de financement et de la réalisation d'un programme de constructions individuelles ou collectives. — Absolt Le promoteur et les architectes.
5 Promoteur de ventes : employé chargé de la promotion des ventes dans une entreprise.
⊗ CONTR. Continuateur.

promoteur nom masculin Substance chimique qui accroît l'activité d'un catalyseur. ● promoteur, promotrice nom (bas latin promotor, celui qui accroît, du latin classique promovere, faire avancer) Personne qui donne la première impulsion à quelque chose, qui cherche à faire admettre une conception nouvelle : Le promoteur d'une loi. Personne physique ou morale qui projette la construction d'un immeuble à usage d'habitation, commercial ou industriel et en organise le financement en vue de la revente. ● promoteur, promotrice (expressions) nom (bas latin promotor, celui qui accroît, du latin classique promovere, faire avancer) Promoteur de la foi, celui dont le rôle est, dans les causes de béatification et de canonisation, de présenter les objections et les réticences qui peuvent s'opposer à la proclamation des vertus d'un sujet. (On l'appelle aussi l'avocat du diable.) ● promoteur, promotrice (synonymes) nom (bas latin promotor, celui qui accroît, du latin classique promovere, faire avancer) Personne qui donne la première impulsion à quelque chose, qui cherche...
Synonymes :
- âme
- créateur
- père
promoteur, promotrice adjectif Qui a pour objet la promotion immobilière : Société promotrice autorisée à construire.

promoteur, trice
n.
d1./d Personne qui donne la première impulsion (à qqch). Luther fut un des promoteurs de la Réforme.
d2./d Homme d'affaires qui fait construire des immeubles en vue de les vendre ou de les louer.
d3./d n. m. CHIM Substance servant à améliorer l'activité d'un catalyseur.

⇒PROMOTEUR, -TRICE, subst.
A.Littér. Personne qui met en oeuvre un projet, qui assure la création de quelque chose et provoque son développement, son succès; personne qui est la première à lancer des idées ou des techniques nouvelles. Synon. animateur, créateur, initiateur, pionnier. Promoteur d'une idée, d'une révolution scientifique, d'un sport, d'une théorie. Ronsard enfin ne fut pas ennemi de cette autre espèce d'innovation dont Baïf se montrait alors le plus ardent promoteur, et qui avait pour objet une versification française métrique, à l'instar des anciens (SAINTE-BEUVE, Tabl. poés. fr., 1828, p.79). Je veux dire: quelle est celle de ces oeuvres qui ne se ferait certainement pas si la promotrice, non contente de n'être rien, y ajoutait l'idée de ne rien faire? (MALÈGUE, Augustin, t.2, 1933, p.165):
♦ Devenant progressivement plus promoteur que gestionnaire, il [l'État] fait proportionnellement plus appel à des techniques de décision relevant de l'opportunité qu'à des actes commandés par la compétence liée.
BELORGEY, Gouvern. et admin. Fr., 1967, p.251.
Empl. adj. Force promotrice. La France a reçu des traités entre les deux guerres mondiales la mission de grande puissance promotrice de l'Europe (PERROUX, Écon. XXes., 1964, p.540).
B.Spécialement
1. CHIM., subst. fém. ,,Substance qui accroît l'activité d'un catalyseur dans une réaction chimique`` (Méd. Biol. t.3 1972).
2. DR. CANON., subst. masc. ,,Ecclésiastique tenant près des juridictions ecclésiastiques (...) le rôle de ministère public et qui, dans les assemblées du clergé, veillait au maintien des privilèges et de la discipline`` (LEP. 1948). Le promoteur, qui faisait alors office de ministère public, fut Guillaume Chapeiron, curé de Saint-Nicolas homme éloquent et retors (HUYSMANS, Là-bas, t.2, 1891, p.105).
3. DR. Promoteur immobilier ou, p.ell. (cour.), promoteur. Homme d'affaires ou société qui achète le terrain, finance les emprunts, choisit les architectes et entrepreneurs et surveille la construction d'immeubles pour les vendre ou les louer. Et comme l'agent immobilier, le promoteur et le banquier ont les moyens de se payer de la publicité (...), toute la publicité clame sur nos murs, dans nos journaux: «Achetez tout de suite votre appartement» (50 millions de consommateurs, sept. 1975, n° 57, p.33).
4. ÉCON. Promoteur de(s) vente(s). Membre du personnel commercial d'une entreprise, chargé de la promotion des ventes. L'employeur cherchera plus volontiers un prospecteur de secteur technico-commercial, un promoteur des ventes: cela sonne mieux que VRP (voyageur-représentant-placier) (L'Express, mars 1972 ds GILB. 1980).
Prononc. et Orth.:[], fém. [-]. Att. ds Ac. dep. 1694 (1694-1878 uniquement au masc.). Étymol. et Hist.1. Ca 1350 «initiateur, celui qui provoque la création, la réalisation, qui est la cause de quelque chose» (GILLES LI MUISIS, Poésies, éd. Kervyn de Lettenhove, t.1, p.253); 2. fin XIVes. dr. et plus spéc. dr. canon. (E. DESCHAMPS, OEuvres, t.9, p.157 ds T.-L.); 3. 1931 chim. (J. phys. et Radium, p.551D); 4. 1964 pour promoteur immobilier (Le Figaro, 4 sept. ds GILB. 1971). Empr. au lat. médiév. promotor (DU CANGE, LATHAM) dér. du rad. du supin de promovere (v. promouvoir). Fréq. abs. littér.:66. Bbg. BECKER 1970, p.214, 328.

promoteur, trice [pʀɔmɔtœʀ, tʀis] n. et adj.
ÉTYM. V. 1300; fém., XVIe; bas lat. promotor, rad. promovere.Promouvoir; et aussi Moteur.
———
I N.
A
1 Personne qui donne la première impulsion à quelque chose, qui est la première à en lancer l'idée, à en provoquer la création, la réalisation… Animateur, créateur, initiateur, innovateur, pionnier, protagoniste. || Les promoteurs du monde moderne (→ Démolisseur, cit. 4), de l'hypothèse atomique (→ 2. Physique, cit. 2). || Un promoteur d'idées. Excitateur (cit. 3; → aussi grand, cit. 60). || Il a été le promoteur de ce complot ( Auteur, centre), de ce mouvement ( Instigateur).
1 Aucun d'eux ne se présenta pour être promoteur d'un embarquement où le temps présent ne permettait pas de s'engager avec prudence.
Saint-Simon, Mémoires, IV, XXXIII.
2 Le moment présent n'est pas très favorable à Rousseau, à qui l'on impute d'avoir été l'auteur, le promoteur de bien des maux dont nous souffrons.
Sainte-Beuve, Causeries du lundi, 4 nov. 1850.
2.1 Quel ensemble. Quelle discrétion. Discrets, ces promoteurs de l'érotisme florissant sur les livres et sur les écrans.
Michèle Perrein, Entre chienne et louve, p. 60.
Par ext. Cause.
3 De vrai, non la vieillesse seulement, mais toute imbécilité, selon Aristote, est promotrice de l'avarice.
Montaigne, Essais, II, VIII.
2 Dr. canon. Procureur d'office, tenant le rôle du ministère public auprès des juridictions ecclésiastiques.
3 (Mil. XXe). Spécialt (dr., cour.). || Promoteur de constructions, promoteur immobilier : personne qui assure et finance la construction d'immeubles.Absolt. || Le promoteur et les architectes, les entrepreneurs qu'il emploie. || La publicité d'un promoteur. || Mme X est (un) promoteur actif. || La Fédération nationale des promoteurs-constructeurs.
4 Ce qui fait l'intérêt de cette histoire, c'est qu'elle se passe au XXe siècle. Dans un village hérissé d'antennes de télévision, sous le règne de la pilule, des promoteurs immobiliers, de la libération sexuelle, dans un monde où la transformation est plus rapide et plus surprenante chaque jour (…)
F. Mallet-Joris, le Jeu du souterrain, p. 8.
4 Promoteur de ventes : agent commercial chargé de la promotion des ventes, dans une entreprise.
B Chim. Substance qui, ajoutée en faible quantité à un catalyseur, en augmente beaucoup l'activité. Activeur.
———
II Adj. (1580, « qui suscite un effet »). Qui a pour objet la promotion immobilière. || Société promotrice.
CONTR. Continuateur.

Encyclopédie Universelle. 2012.

См. также в других словарях:

  • promoteur — Promoteur. s. m. v. Celuy qui prend le soin principal d une affaire. C est l autheur & le promoteur de cet establissement. Il se dit particulierement de celuy qui fait comme la fonction de Procureur General dans une Cour d Eglise, ou dans une… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • promoteur — Promoteur, en Cour d Eglise …   Thresor de la langue françoyse

  • Promoteur — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sur les autres projets Wikimedia : « Promoteur », sur le Wiktionnaire (dictionnaire universel) Le mot promoteur possède plusieurs… …   Wikipédia en Français

  • promoteur — (pro mo teur) s. m. 1°   Celui qui prend le soin principal d une affaire. Le promoteur d un établissement. 2°   Celui qui est cause principale, qui donne la principale impulsion. •   M. Law, par une ignorance égale de la constitution républicaine …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • PROMOTEUR — s. m. Celui qui prend le soin principal d une affaire. Il n est pas le fondateur de cet établissement, l auteur de cette entreprise, il n en est que le promoteur.   Il se dit aussi de Celui qui donne la première impulsion pour quelque chose. Ce… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • Promoteur de la foi — ● Promoteur de la foi celui dont le rôle est, dans les causes de béatification et de canonisation, de présenter les objections et les réticences qui peuvent s opposer à la proclamation des vertus d un sujet. (On l appelle aussi l avocat du diable …   Encyclopédie Universelle

  • Promoteur immobilier — Le promoteur immobilier est un vendeur d’espaces construits ou à construire. De nos jours, c est lui qui initie le processus de l’offre nouvelle en immobilier. Sa connaissance de la demande, de la disponibilité du foncier,( soit leterrain qui est …   Wikipédia en Français

  • Promoteur (génétique) — Séquence promoteur Une séquence promotrice est une région située à proximité d un gène et indispensable à la transcription, sur laquelle se fixe l ARN polymérase. Les séquences promotrices peuvent être situées en aval du site d initiation de la… …   Wikipédia en Français

  • Promoteur (biologie) — Un promoteur, ou séquence promotrice, est une région de l ADN située à proximité d un gène et indispensable à la transcription de l ADN en ARN. Le promoteur est la zone de l ADN sur laquelle se fixe initialement l ARN polymérase, avant de… …   Wikipédia en Français

  • PROMOTEUR, TRICE — n. Celui, celle qui donne la première impulsion pour quelque chose. Ce ministre fut le promoteur de la guerre. La Sorbonne fut la promotrice de cette querelle. Il fut un des plus ardents promoteurs de la Réforme. PROMOTEUR est aussi le Titre du… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)


Поделиться ссылкой на выделенное

Прямая ссылка:
Нажмите правой клавишей мыши и выберите «Копировать ссылку»